STOP AUX TRAVAILLEURS DETACHES

JE SIGNE !

STOP AUX TRAVAILLEURS DETACHES

STOP TRAVAILLEURS DETACHES BTP NOTRE PAGE FACEBOOK

STOP AUX TRAVAILLEURS DETACHES

Une délégation de chefs d'entreprises et organisations syndicales reçue au Ministère du Travail

STOP AUX TRAVAILLEURS DETACHES

JB. Jusot "Le Hold Up européen" Sur Boulevard Voltaire

STOP AUX TRAVAILLEURS DETACHES

TRAVAIL DETACHE : LA SITUATION DEVIENT RISIBLE !

STOP AUX TRAVAILLEURS DETACHES

abonnez vous TWITTER

STOP AUX TRAVAILLEURS DETACHES

STOP AUX TRAVAILLEURS DETACHES

LA CAPEB OBLIGEE DE FAIRE LE TRAVAIL DE LA PREFECTURE !

Home » Pourquoi ce site ?

Pourquoi ce site ?


Pourquoi ce site ?

LA DIRECTIVE SUR LES TRAVAILLEURS DETACHES TUE LES P.M.E ET LES ARTISANS DU B.T.P.

Le camouflage du Gouvernement derrière les diktats européens n’est plus acceptable.

La colère des entrepreneurs et artisans exige que le Gouvernement agisse activement pour aider les entreprises exposées tous les jours à des conditions de concurrence insupportables.

Notre économie ne supporte plus de voir le nombre de travailleurs détachés en France augmenter d’environ 20% tous les ans.

Le gouvernement doit protéger sans délai notre pays contre le dumping social dont les français ne veulent pas.

DE PLUS EN PLUS D’OUVRIERS DU BTP SE RETROUVENT SANS TRAVAIL A CAUSE DE L’UTILISATION DE PLUS EN PLUS MASSIVE DE TRAVAILLEURS DETACHES.

LES CHEFS D’ENTREPRISES DES P.M.E du B.T.P se voient dans la quasi obligation d’utiliser ce système de peur de ne plus pouvoir répondre de façons compétitives aux marchés publics ou privés.

Pour cette raison, nous demandons au Gouvernement de suspendre sans délai l’application de la directive relative au détachement des travailleurs et nous appelons  toutes les entreprises et artisans du secteur à saisir dans les mêmes termes les autorités publiques.

Nous ne blâmons pas ces travailleurs détachés … Nous ne blâmons pas les chefs d’entreprises des P.M.E qui utilisent ce système !

Nous voulons la suppression pure et simple de cette directive !

En 2000, ils étaient 7000, aujourd’hui ils sont plus de 500.000 !

SELON LE RAPPORT 2013 DE LA DIRRECTE, L’AUGMENTATION DES TRAVAILLEURS DETACHES EST DE 30 %